Wadih à Communautique

mardi, août 08, 2006

Journée sur linux

Après avoir enfin téléchargé la version la plus récente de Ubuntu linux (www.ubuntulinux.org) en image CD et l'avoir gravée sur un CD avec ma belle machine Windows 98, c'était le moment de faire le grand pas. Aujourd'hui, j'ai entrepris l'installation de linux.

AVERTISSEMENT: Ce texte contindras plusieurs détails et mots techniques. J'ai tout de même fait de mon mieux pour vulgariser tout ça, mais si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser.

L'installation fut assez simple, mais très lente à cause de mes 256 mb de RAM. Au moment de faire une partition linux, Ubuntu me "conseilla fortement" (à lire: m'obligea) à avoir deux partitions: une grande pour mettre linux dessus et les fichiers personnels, et une petite pour la mémoire swap. La mémoire "swap" est en fait de l'espace disque utilisé comme du RAM. La seule différence est qu'elle est plus lente que les barres de RAM physiques. L'installation pris 1h.

Dès que l'installation fut terminée, j'ai pu directement faire connaissance avec le programme Synaptic dans linux qui s'occupe de mettre à jour toutes les librairies du système d'exploitation avec les librairies sur internet. Il y en avais déjà 163 qui attendaient.

Mettre à jour Linux a pris environ 1h30, et roulait en arrière plan. Pendant ce temps, je furetais sur internet à la recherche de mes outils de travail favoris, incluant Flash player, BlueFish editor, Apache, mySQL et d'autres utilités. L'installation de flash fut aisée, mais celle de BlueFish par contre était moins évidente...

Ce que les développeurs de BlueFish offrent sur le site est le code source. Point final. Moi qui arrive du monde Windows, j'aurais bien aimé simplement avoir les binaires et les executer, mais si bonheur rime avec facilité dans windows, ce n'est définitivement pas le cas pour une nouvelle installation linux.

Pour commencer, j'ai téléchargé le paquet contenant des centaines de fichiers de code, dont quelques fichiers avec le nom en majuscule comme README et INSTALL. "Ça doit être avec ces fichiers que je compile le code et j'exécute mon programme", me suis-je dit. Après la lecture de ces fichiers, j'ai appris que pour installer tout programme, il faut:
  1. Essayer de mettre à jour les fichiers de code à l'aide de Subversion (SVN)
  2. Configurer la façon qu'on veut compiler le code
  3. Compiler le code sur la machine
  4. Exécuter
Cela veut dire qu'il faut apprendre à utiliser SVN, ensuite lire les différents paramètres selon lesquels on peut configurer la compilation, ensuite compiler la source et bien sûr aller au travers des dixaines de librairies manquantes sur mon système que je dois installer à part avec Synaptic avant de pouvoir re-tenter la compilation, et ensuite exécuter le tout et espérer que ça marche.

Juste compiler le code pour BlueFish à l'aide de la commande make m'a pris 2 heures. Je ne pouvais penser à autre chose que: Il doit y avoir une autre façon...

J'ai donc décidé de contacter un de mes amis de McGill, Chris, qui utilise linux ça fait quelques temps, et il m'a fait part d'informations intéressantes. Le gestionnaire de paquets Synaptic qui vient avec Ubuntu, a la fonctionnalité de mettre à jour et installer les librairies du système automatiquement, avec du code déjà compilé. Cela veut dire que si je télécharge un paquet Apache2, celui ci se mettera à jour automatiquement à chaque fois que Synaptic voit une mise à jour pour Apache2. Par contre, si j'installe le programme sans utiliser le gestionnaire de paquets Synaptic, le support automatisé des mises à jour ne sera pas présent!

Étant donné que j'avais déjà installé plusieurs programmes manuellement sans passer par Synaptic (c'est à dire en configurant la compilation, et compilant le code moi même) j'ai du procéder à leurs désinstallations.

make uninstall

Cette commande fut celle que j'ai dû utiliser pour désinstaller les programmes linux que j'ai mis sans support des mise à jour automatisé. En cherchant le paquet de BlueFish editor, je suis tombé sur un autre problème: le paquet n'existe pas dans les sources Synaptic de Ubuntu. Il fallait donc que je cherche dans d'autres sources de paquets dont Universe, Multiverse, et non-free. BlueFish était présent dans Universe.

Conclusion


C'était une longue journée, mais on sait officiellement comment installer proprement un programme sur Ubuntu. Mes prochaines tâches consisteront à travailler sur un serveur dans un centre communautaire (CSCS), le mettre à jour et arranger le réseau.

Je devrais également faire de l'animation dans un CACI quelque part à côte des neiges une fois par semaine. L'animation d'un CACI consiste à donner des cours d'informatique gratuits aux personnes qui veulent rentrer dans le monde d'internet. On leurs apprend à fureter sur internet, écrire des courriels, visionner les forums et plusieurs autres choses. Beaucoup de nos clients sont des adultes.

2 Comments:

  • Tall curly giant says:
    cool post, keep on bloggin mister!!

    By Anonymous Anonyme, at 3:38 p.m.  

  • That's my first serious blog entry.

    By Blogger Wadih, at 6:39 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home